Comprendre la RT 2012

/Comprendre la RT 2012
Comprendre la RT 2012 2017-04-26T08:41:10+00:00

La nouvelle réglementation thermique 2012 (dite «RT2012 ») est devenue applicable depuis le 1er janvier 2013. Elle concerne notamment tout permis de construire d’un bâtiment d’habitation. Cela peut être  un immeuble ou maison individuelle y compris toute extension de + de 20 M2. Elle a pour objectif de diminuer par 3 le niveau maximal de consommation d’énergie d’une habitation.  Elle impose ainsi des normes élevées en matière d’isolation et de système énergétique (chauffage et climatisation) en prenant en compte dès le permis de construire, une conception bioclimatique et de confort d’été. Outre les exigences de résultat obtenu par 3 coefficients (le Bbio, le Cep et le Tic), la RT 2012 crée de nouvelles exigences minimales de moyens et une procédure d’attestations.

LES EXIGENCES DE RÉSULTAT

LA RT 2012 impose 3 exigences de résultats :

Exigence d’efficacité énergétique minimale du Bâti (BBiomax)

On calcule ainsi un coefficient Bbio qui détermine le Besoin bioclimatique du bâtiment en fonction des apports gratuits de chaleur. Cela peut être une chaleur humaine, la chaleur du soleil ou des équipement en marche. Cela peut également concerner des pertes constatées par les fuites énergétiques du bâtiment et les besoins des habitants. Tout ceci indépendamment des systèmes énergétiques existants. Le coefficient Bbiomax impose donc une limitation du besoin en énergie du bâtiment dès sa conception.

Exigence de consommation maximale (Cepmax)

Elle détermine la consommation maximale à ne pas dépasser dans un bâtiment au cours d’une l’année. Pour le calcul on prend en compte 5 usages : le chauffage, la production d’eau chaude, la climatisation et l’éclairage. Le coefficient Cepmax correspond donc à la consommation d’énergie primaire sur l’année pour une température intérieure d’hiver de 19°C. Ce coefficient est fixé à 50 kWhep/(m2.an) sachant qu’il s’agit d’une moyenne qui est modulée selon la zone climatique et l’altitude où se trouve le bâtiment.

Exigence de confort d’été (Ticmax)

Elle fixe une valeur de 26°C de la température intérieure lors d’une période de forte chaleur de 5 jours consécutifs. L’objectif étant qu’avec le respect cette exigence dès la conception du bâti, on peut se passer de système de climatisation.

LES OBLIGATIONS DE MOYENS

Les exigences de résultats sont destinées à garantir un bon niveau de performance énergétique de l’habitation. Il s’agit en fait d’exigences de moyens afin de favoriser de nouvelles pratiques et permettre de se préparer à la future RT 2020. En effet la RT 2020 généralisera la construction de maisons à énergies positives (BEPOS), c’est à dire produisant plus d’énergie qu’elles ne consomment).

Ces exigences sont :

  • traitement des ponts thermiques
  • mise en place de protections solaires pour les locaux de sommeil
  • une surface minimale pour les baies vitrées (1/6 de la surface habitable)
  • la généralisation, pour le logement, du principe du test de l’étanchéité à l’air du bâtiment. Ce test obligatoire est réalisé en bouchant les entrées et sorties d’air du système de ventilation et en mettant la maison en surpression ou dépression. Il permet d’évaluer les entrées ou sorties d’air parasites
  • le recours aux énergies renouvelables (EnR) en maisons individuelles ou accolées. La RT 2012 impose donc le recours à une source d’énergie renouvelable (EnR) ou à une solution alternative. Les moyens retenus sont au choix : les capteurs solaires thermiques
  • pour la production d’eau chaude sanitaire, les panneaux photovoltaïques pour la production d’électricité, et les chaudières à bois (ou granules) ou les poêles à bois (granules). En solution alternative, les moyens retenus sont le chauffe-eau thermodynamique ou la chaudière à micro cogénération

Plus d’infos sur : LA RT 2012

LE POÊLE A GRANULES ET LA RT 2012

Dans le cadre d’une habitation construites ou rénovée aux normes de la RT 2012, l’isolation et une bonne étanchéité à l’air permettent de réduire significativement le besoin de chauffage. On peut donc opter pour un poêle à granules comme unique source de chauffage pourvu que l’habitation soit relativement compacte, d’une superficie de 100 M2 et que le poêle soit étanche, doté d’une arrivé d’air extérieur directe et équipé d’une deuxième sortie d’air chaud canalisable vers d’autres pièces pour une meilleure répartition de la chaleur.

Cliquez ici pour connaître les avantages du poêle à granulés de bois.

A l’occasion du Salon Bois Energie 2013 à Nantes, Xavier Collin, rédacteur chef de la revue Granulenergie, résume rapidement les adaptations que les constructeurs de poêles ont apporté à leurs nouveaux modèles pour qu’ils soient compatibles avec les constructions de la nouvelle réglementation thermique RT 2012.