Questions fréquentes poêles à granulés

/Questions fréquentes poêles à granulés
Questions fréquentes poêles à granulés 2017-02-15T10:58:30+00:00

– Quel entretien pour un poêle à granulés ? Le tubage nécessite t-il un ramonage comme pour un poêle à bois ?

Comme pour le poêle à bois, le conduit du poêle à granulés doit-être ramoné au moins une fois par an et plus selon l’utilisation et la consommation. Même si la combustion des pellets est presque totale et que les fumées sont invisibles, de fines particules se déposent à l’intérieur des conduits et un coup de furet suffit à tout élimer si la combustion et l’installation sont bonnes. Faire faire l’entretien par un professionnel agréé permet de vérifier la bonne combustion et l’étanchéité des joints en silicone.

Au niveau du poêle, un technicien formé doit nettoyer chaque année l’échangeur, les sondes et les moteurs. Il vérifiera l’étanchéité des portes, l’état du poêle en général et relèvera le nombre d’heures de fonctionnement et le nombre d’allumages. A la fin de l’entretien qui dure environ une heure, le technicien vous remet une grille de contrôle pour l’appareil et une facture en bonne et due forme ce qui vous permet d’être couvert au niveau des assurances.

– On m’a dit que les poêles à granulés étaient un peu bruyants. Le bruit des ventilateurs et de la vis sans fin sont-il vraiment gênant ?

Le poêle à granules est un soufflant, ce qui veut dire que c’est un appareil à ventilation forcée. De ce fait plus on sollicite le poêle en puissance, plus celui-ci fera du bruit.

Les nouvelles générations de poêles disposent de ventilateurs plus gros donc plus silencieux car ils tournent moins vite, et des modèles proposent deux ventilateurs pour homogénéiser la diffusion autour du poêle et diminuer encore le bruit considérablement.

La vis sans fin est en constante amélioration pour un apport en granulés de plus en plus précis et un bruit quasi-inexistant.

– Peut-on poser son poêle à granulés sur du parquet ?

Même si l’habillage du poêle ne chauffe presque pas, il sera préférable de l’installer sur une plaque de verre prévu à cet effet ne serais-ce que pour éviter que les pieds du poêle ne laisse des traces au sol.

– J’ai une maison à étage, si j’installe mon poêle au rez-de-chaussée sera-t-il possible de chauffer l’étage.

La bonne diffusion de l’air chaud dépend essentiellement de la disposition du poêle dans la maison. Si on veut chauffer le rez-de-chaussée et un étage il faut l’installer stratégiquement. Naturellement, l’air chaud monte, il faut faire attention à ne pas chauffer juste l’étage si on positionne le poêle en face de l’escalier par exemple.

Il faut installer le poêle de préférence dans le sens de la longueur sur de l’open-space, et selon l’ouverture qu’il y a sur l’étage, la diffusion se fera plus ou moins vite. Il existe des poêles gainables pour envoyer l’air chaud directement à l’étage et ainsi avoir un confort et une efficacité maximum.

– Jusqu’à quelle distance et combien de sortie je peux avoir en gainant mon poêle :

Certains poêles à granulés sont gainables jusqu’à 8 mètres sans perdition de chaleur. Chaque coude à 90° équivaut à 1 mètre de longueur. Pour un moteur de ventilation on peut gainer jusqu’à deux sortie d’air chaud en gardant un efficacité maximum.

– Quelles sont les ressources en granulés ? Les prix ne vont-ils pas s’envoler ?

D’après l’institut des bioénergies, la ressource est très largement disponible en Europe puisque 40 % du bois qui y pousse n’est pas exploité. Le granulé de bois est réalisé selon un procédé de fabrication très similaire à celui des granulés pour l’alimentation du bétail : ceci laisse présager un développement très rapide de sa production tant la technologie est déjà largement disponible. Chaque année en France, le nombre d’ unités de production de pellets bois, (des scieries pour la plupart), augmente constamment.

De plus on utilise exclusivement du résineux pour le granulé de bonne qualité car il sera plus dense et moins poussiéreux. Ce qui veut dire que le bois de chauffage et le pellet ne se font pas la guerre. Les prix du bois et du pellet augmentent chaque année selon l’indice européen.

-Quelles sont les conditions pour bénéficier du crédit d’impôts ?

Ce crédit d’impôt étant dédié au développement durable, il est réservé aux équipements les plus performants en matière d’économie d’énergie. Seuls les appareils ayant un rendement supérieur à 70% sont éligibles au crédit d’impôt. Seules les habitations principales sont concernées et l’installation de l’équipement doit être effectuée par le professionnel qui lui a vendu l’appareil.

En choisissant nos poêles à granulés, dont le rendement va de 87% à 95% pour les modèles les plus performants, vous êtes sûr de vous faire rembourser de 15 à 26 % de la facture TTC hors main d’œuvre en 2012. Le crédit d’impôt s’impute directement sur l’impôt sur le revenu. S’il excède l’impôt, l’excédent est restitué.

– La fabrication de ce combustible ne nécessite t-elle pas beaucoup d’énergie ?

L’énergie nécessaire à la production du combustible dépend du taux d’humidité de la matière première .Elle se situe entre 1,3 % et 2,7 % du pouvoir calorifique pour le pellet.
Tandis que l’énergie nécessaire à la production du fuel dépasse son rendement d’énergie final.

– Se chauffer aux granulés de bois est-il vraiment économique ?

 

– Comment stocker ses granulés ?